Vous avez un chemin préféré pour y aller ?

Dimanche matin, 5h, Bastille. Les taxis sont en rang d’oignon en face de l’Opéra. Je sors de soirée et monte dans un taxi. En fin connaisseur je n’indique jamais ma destination avant d’être monté, ils n’ont de toute façon pas le droit de refuser !

J’indique que je me rends à Montreuil (“Métro Robespierre”). Le taxi me dit sur un ton humoristique : “vous feriez mieux d’y aller en Métro alors !”…

N’attendant pas de réponse il embraye sur le rond point et fait demi-tour pour partir visiblement dans la direction totalement opposée quand je l’interpelle : “excusez-moi mais ou allez-vous ? il me semble que prendre par Nation est quand même le plus rapide…”. Ce à quoi il me répond “Ah parce que en plus il faut que je passe par là ?”…

Le monde à l’envers.

Peut-être pensait-il passer par Hôtel de Ville, c’est plus fun !

Orly-Créteil, non, pas possible

Retour des Antilles avec femme, enfants et bagages à l’aéroport d’Orly. Mission impossible : Trouver un taxi pour nous emmener à Créteil, ben oui, à 10 minutes environ…
Sauf que ce n’est pas une course ‘intéressante’, trop peu chère alors au bout d’une dizaine de refus, nous avons pris un taxi d’assaut : Tout en répondant plusieurs fois ‘Mbgrllmg’ à la question ‘vous allez ou’, nous avons installé les valises dans le coffre, nos fesses sur les sièges et… En route pour CRETEIL…

Pas de carte…

Je reviens d’un voyage au Etats-Unis, je prends un taxi et arrivé à destination je demande de régler par carte car je n’ai pas de cash en euros. Le taxi me dit qu’il n’a pas de machine. Je lui demande d’avance vers le distributeur à 200m de chez moi, il me dit “non mais c’est votre problème, allez-y à pied !”. Je note son nom et son numero avant de sortir (au cas ou il parte avec mes valises). Je cours vite au distributeur, le paye, il me lance un ‘tssss, vous voyez que c’était pas difficile’. Bien entendu, j’ai du sortir mes 2 valises moi meme du coffre…

DSL je ne vais pas par là

Etant un bon noctambule durant ma jeunesse j’ai bcp utilisé les taxis le soir. La course de chez moi au quartier ou j’aime sortir : + ou - 10€. Il me faut en moyenne en arrêter 3 avant qu’un accepte de me prendre. Je pense que c’est la moyenne lorsque l’on essaye de prendre un taxi après minuit à Paris . Après si vous habitez hors Paris intra-murros, vous pouvez faire éclater cette moyenne

…et un gilet par balles?

Un samedi soir en sortant de soirée à Paris, avec me femme nous décidons de rentrer en Taxi dans notre petit chez nous.

On attend de croiser un taxi, on attend, on attend……. il fait froid, mais bon on se dit on est samedi soir il doit bien y avoir un ou deux taxi qui traine…..

Au bout de 30 min, miracle un taxi s’arrête, on monte, on indique l’adresse, Bondy dans le 93 (à 10min de paris quand ça roule bien).

La le chauffeur nous dit désolé, je ne fait pas de course dans le 93 j’ai pas de roue de secours.

???????? c’est quoi le rapport, jusqu’à preuve du contraire Bondy c’est pas une zone de guerre… il n’y a pas de bout de verre et des clous partout par terre juste pour emmerder les gens.

Comme un chien…

Gare TGV de Lille, le taxi est une superbe berline neuve, je monte à l’arrière et je dois m’assoir sur une vieille couverture en laine toute ratatinée…comme un chien ! Je me suis senti humilié.

"Vous êtes trop costaud"

Vers les 3h du matin, à la station de taxis de Chatelet, le chauffeur a voulu passer par Concorde pour aller de Chatelet à Place d’Italie… Je lui ai demandé si il était en train de me prendre pour un touriste, et se rendant compte que je n’en étais pas un et que son petit manège n’allait pas passer il m’a dit “oh pardon c’est une erreur, je ne voulais pas vous arnaquer hein ! Et puis vous êtes trop costaud pour ça”

Un beau manteau blanc sur Paris

Il y a un an, pendant un weekend, il avait neigé anormalement beaucoup sur Paris, les métros marchaient avec quelques problèmes, mais beaucoup de lignes de bus sont en rade. Quand vient le moment de partir d’un bar, vers 1h et des poussières, histoire de prendre le métro et d’éviter justement d’avoir à trouver un taxi dont nous soupçonnions que ça allait être une galère sans nom, notre petit groupe se sépare. Un qui habite près de la défense fait l’erreur de vouloir choper une correspondance à Nation, et y arrive trop tard. Il a marché, sous la neige et dans le froid, jusqu’à chez lui. Ca lui a pris dans les deux heures. Il aura vu un seul taxi charger des gens sur la route. A part ça, le système des taxis à Paris marche idéalement, et toute proposition de réforme est foncièrement mauvaise.

Il y en a qui valent vraiment le coup !!

Nous sommes la nuit du 31 décembre (4h00 du matin). Nous sommes 4, bien éméchés, nous hélons un taxi pour rentrer à la maison.

Arrivés dans l’appartement, un ami se rend compte qu’il a oublié son téléphone dans le taxi… Nous tentons d’appeler plusieurs fois. Miracle, ça décroche.

Le chauffeur nous en dit en se marrant que nous sommes un peu des boulets, mais que l’on pourra se donner rdv demain pour récupérer le téléphone.

Le lendemain, allongés en pyjama, et avec une grosse gueule de bois, je lui laisse un message pour lui demander l’heure et le lieu du rendez-vous, en lui expliquant que nous allions avoir besoin d’un peu de temps pour émerger et nous préparer….

Il me rappelle 15 minutes plus tard. Il est en bas de l’appart avec le téléphone.

Livraison à domicile !! Un acte de gentillesse qui nous a fait aimer ce début d’année 2014 !!! Je lui ai fait un gros bisou… Il y a des gens bien de partout !!!

Se faire arrêter par les flics… en taxi

Rendez-vous professionnel, les mains chargées, une collègue et moi commandons un taxi pour nous rendre à St Quentin-en-Yvelines.

Le taxi arrive, nous montons. Mise à part quelques détours pour rejoindre le périphérique (y a des bouchons madame… à midi ? Ah bon.), nous voilà enfin lancées. Le timing est serré, nous avons peur d’être en retard.

Sur le périphérique, nous roulons tranquillement, quand une voiture de police nous suit, sirènes hurlantes, policière interpellant le chauffeur (Sortez immédiatement monsieur !)… On commence à prendre peur.

Le chauffeur tente de faire celui qui ne comprend pas, ça dégénère. La voiture de police fait une queue de poisson au taxi et nous voilà sorti et enfin arrêtés.

Le chauffeur de taxi avait tout simplement et “malencontreusement” sélectionné le mauvais zonage et donc le mauvais tarif pour la route. Je vous le donne en mille, ce n’était pas le zonage le moins cher. Pour lui : énorme amende et risque de perte de sa licence (dans les 200 000 euros quand même). Pour nous, une policière qui s’est mis en travers de la route pour arrêter un taxi pour que nous allions à notre rendez-vous.

Autant vous dire que le suivant, il était réglo…

Pour rappel, le zonage est marqué sur le toit du taxi mais aussi dans la voiture sur le compteur… 

Départ en vacances

Direction Roissy! Pour bénéficier de tarifs avantageux sur les vols nous avons pris un vol très tôt le matin. J’appelle un taxi de ma ville, en me disant “je vais faire bosser un artisan de la ville”, je lui signale l’heure pour savoir si cela ne le dérange pas, il me dit que non.

Le matin du départ, je descends, le taxi nous attends garé. Parfait, nous roulons vers Roissy.

Arrivé là bas, il annonce la note (nous n’avions pas pensé à regarder en arrivant dans le taxi): 90€ pour faire Ermont (95) - Roissy (95)!!!!! Je sors ma CB, et là il me dit “ah non Monsieur, vous croyez que je me lève à 4 heures pour être payé en CB?…”.

Je n’ai pas eu la présence d’esprit de lui demander une facture.

Radio Taxi

RMC volume à fond quand j’entre dans la voiture. Je donne ma destination, le chauffeur n’entend pas. Je répète plus fort, il n’entend toujours pas… Obligé de CRIER l’adresse pour couvrir le son de la radio.

Baisser un peu le son ne serait-ce que 2 secondes pour arriver à se parler ? Naaaaan…. et puis quoi encore ? C’est RMC quand même, un peu de respect pour les animateurs !

Le “supplément Banlieue”

3h du matin, fille seule, place de la République en plein hiver un samedi soir.

Longue attente à la borne de taxis et peu de taxis.

Enfin, c’est mon tour. Je donne ma destination (banlieue sud, à moins de 10 minutes de la porte d’Orléans). “Ah, on est samedi Madame, pour aller là-bas ça sera 5€ de plus que le compteur parce que moi, je rentre à vide après..”

Moi qui croyait que les tarifs banlieue servaient justement à ça..

J’ai fini par céder, fatiguée et excéder, mais je regrette de ne pas avoir pris sa plaque..

Il était une fois… ou des fois.

Je prends le taxi très souvent, pour le travail, et personnellement, pour me rendre dans les aéroports ou pour des petits trajets dans Paris, mais ce que je peux vous dire : je n’ai JAMAIS eu une seule bonne expérience !
La fois ou j’ai hélé un taxi, j’étais en retard, je lui dit “bonjour, rue saint Denis s’il vous plait” et ou elle me réponds clope au bec, musique a fond et voiture crade “c’est ou ça?” Nous étions dans le 9ème… Elle à finalement daigner sortir des cartes (non pas un GPS) pour m’y emmener ! 
Un soir seule, je rentre tard d’une soirée, je commande un taxi, il arrive avec 19e au compteur… Je n’ai pas envie d’attendre, je monte, il n’a pas voulu me laisser descendre tant que je ne lui avait pas “donné mon numéro.” J’ai donné un faux numéro pour m’en sortir mais j’ai eu vraiment peur Portes lockées etc !
La fois ou nous parlions anglais (parce que j’étais avec un anglais), le taxi a pensé que nous ne connaissions pas Paris et a cru bon de nous faire prendre un chemin plus long. Je l’ai remis en place direct, en français. 
Sans parler des stations ou s’il n’y a pas 10 taxis aucun ne te prendra car tu paye en CB et que tu reste dans Paris alors que le minimum c’est 15e. C’est quoi cette histoire de minimum anyway ?
Enfin, le meilleur est dans même celui qui clope/mange/téléphone/ne prend pas la CB/ et a une voiture crade et ne va de toute façon “pas dans ta direction” !

La course qui compte double

Ce matin là, je dois prendre le train à Montparnasse tôt, très tôt, et je réserve donc la veille, un taxi qui doit passer me prendre vers 05h15.

Le voilà qui arrive, aux alentours du métro Crimée, le compteur déjà bien chargé de 13 euros. Arrivé à Montparnasse, le compteur affiche au final, 26 euros. Comme si, pour venir me chercher à Crimée, le taxi était venu de Montparnasse pour m’y ramener.

1 sur 5
Load More Posts
Sorry, No More Posts
Loading...